Back
Image Alt

Comment reconnaître un katana de qualité ?

Le katana fait partie des sabres les plus appréciés par les collectionneurs. Ces sabres japonais sont connus pour l’usage qu’en ont fait les samouraïs. Depuis de nombreuses années, ils peuvent être achetés librement par les personnes majeures pour le plus grand plaisir des collectionneurs et des pratiquants d’arts martiaux. Si vous souhaitez en acheter, sachez qu’il existe des katanas de haute qualité et moins fiables. Découvrez comment distinguer les sabres de qualité.

La méthode de fabrication

La fabrication d’un katana requiert une grande maîtrise technique, car ce type de sabre présente de nombreuses spécificités à respecter. Il doit présenter une courbure représentative de l’époque de fabrication pour les armes de collection. De ce fait, un katana doit toujours être réalisé par des maîtres artisanaux ayant suivi un apprentissage spécifique. D’ailleurs, certaines parties comme la habaki doivent être uniquement fabriqués par un habaki-shi formé durant 5 ans environ.

A lire aussi : Choix de la meilleure formation pour maîtriser l’outil DISC

Ainsi, achetez uniquement votre katana auprès d’un vendeur proposant des modèles fabriqués par des maîtres. Surtout, privilégiez les faits main. En effet, un katana artisanal, forgé dans les règles de l’art, est souvent de qualité. Il présente une finition minutieuse, souvent unique. Le tressage sur la poignée est également esthétique la plupart du temps. Dans cette optique, vous pouvez acheter un katana fait main sur sabre-japonais.com.

La présentation de la lame

La lame présentée par le katana permet de déterminer si le sabre est de qualité. Elle doit toujours être adaptée à la taille des utilisateurs. Si les informations données par le vendeur correspondent, le modèle que vous trouverez est de qualité. Par exemple, un katana présentant une lame de 70 cm de longueur convient aux utilisateurs mesurant entre 165 et 175 cm. Une personne plus grande aura besoin d’un katana avec une lame de 85 cm de long.

Lire également : Aires de jeux pour collectivités : tout savoir sur leur création

Par ailleurs, la lame d’un vrai katana doit présenter une courbure. Pour les anciens modèles, le degré de la courbe donne un indice sur la période de forgeage.

Le manche du katana

Vous trouverez aussi un indice sur la qualité d’un katana en examinant de près son manche. Appelé TSUKA, le manche ou la poignée est souvent fabriqué à partir de bois de magnolia qui est symbolique de la tradition samouraï. Outre cet aspect, cette partie de katana est aussi, généralement, recouverte par un tressage en coton. Ce dernier permet un meilleur maintien et maniement de l’arme. En même temps, il permet de distinguer le katana vrai d’une copie. Pour les copies, le coton utilisé est de mauvaise qualité. Le katana de qualité est souvent fabriqué avec du vrai coton qui laisse une cendre et une odeur de cheveux brûlé lorsqu’il brûle.

La matière de fabrication

Un katana de qualité est toujours fabriqué à partir de matières de premier choix. Pour le tressage, le vrai coton est privilégié par les vrais maîtres forgerons. En ce qui concerne la lame, elle est souvent réalisée avec une matière de qualité supérieure comme le tamahagane. Il s’agit de la matière première la plus utilisée pour la fabrication de sabres japonais. Certains fabricants proposent aussi des katanas de qualité avec des matériaux plus récents comme :

  • L’acier carbone ;
  • L’acier damas ;
  • L’acier plié.