Back
Image Alt

C’est quoi le prêt à taux zéro ?

Les prêts immobiliers sont indispensables pour financer votre projet de construction lorsque vous n’avez pas assez de fonds. Ainsi, emprunter un crédit auprès d’une institution financière implique un remboursement avec un taux d’intérêt. Cet article apporte des explications tangibles sur le prêt à taux zéro.

Qu’est-ce que le Prêt à taux zéro (PTZ) ?

Le prêt à taux zéro% (PTZ) désigne un crédit immobilier octroyé par une banque pour financer votre projet immobilier. La majorité des établissements financiers propose le PTZ sauf ceux qui se retrouvent en ligne. Ce crédit à taux zéro permet au débiteur d’avoir jusqu’à 40% du montant total du bien pour la réalisation de son projet. Par ailleurs avant de bénéficier de ce crédit, vous devez remplir au préalable certaines conditions. Ainsi, l’accédant doit avoir un revenu principal et prouver qu’il n’est pas propriétaire d’un immeuble au cours des deux dernières années.

A lire aussi : C'est quoi un appartement meublé ?

Aussi, l’avantage principal qu’offre le prêt à taux zéro % est de trouver son crédit à moindre coût et n’exige aucun intérêt à rembourser. De même, vous avez la possibilité d’augmenter votre capacité d’emprunt lorsque vous appliquez le PTZ. Toutefois, le primo-accédant doit supporter le montant de l’assurance-crédit. Il faut rappeler que le PTZ est un crédit immobilier octroyé sans aucuns frais de dossier. Les intérêts du crédit sont pris en charge par l’État.

Le montant et la durée du remboursement du PTZ

Lire également : Comment augmenter le loyer d'un locataire ?

Le PTZ est calculé sur un montant maximal de 300 000€ et assure le financement de l’achat d’une maison neuve jusqu’à 40% de son prix. Cela signifie que lorsque vous avez un bien qui coûte 310 000€, le calcul du PTZ prendra seulement en compte 300 000€. De même, la durée maximale de remboursement du prêt est de 25 ans. Pour fixer le montant du prêt, la banque utilise des informations concernant vos ressources financières ainsi que la zone géographique du bien immobilier. De plus, le remboursement du prêt à taux zéro peut être différé de 5, 10 ou 15 ans suivant la composition des ressources du foyer.

Par ailleurs, le décret n° 2014-1103 du 30 septembre 2014 encourage les personnes à revenu modeste, en allongeant le différé d’amortissement de deux ou trois tranches. Par ce même décret, ces ménages modestes ont la possibilité d’allonger la durée du prêt pour la tranche 3. Pour certaines institutions financières, le PTZ est considéré comme un apport personnel. Ainsi, vous avez l’avantage de négocier l’obtention d’un crédit immobilier assez facilement. De même, lorsque vous revendez le bien, vous pouvez toujours bénéficier du PTZ pour le financement d’une nouvelle acquisition de maison. Pour finir, vous avez la possibilité de rembourser votre crédit à taux zéro par une anticipation. Cette opération n’a aucune conséquence sur le montant à payer.