Back
Image Alt

C’est quoi l’Eco-prêt ?

S’adressant aux propriétaires et aux bailleurs, l’Eco prêt permet de bénéficier d’un montant s’élevant jusqu’à 30 000 euros à un taux zéro. Ce montant est destiné au financement des travaux d’éco-rénovation. Pour cela, il importe que les entreprises chargées de la réalisation des travaux détiennent le label RGE (Reconnus Garant de l’Environnement). Découvrez-en plus sur les modalités de l’Eco prêt à travers cet article.

Le fonctionnement de l’Eco prêt à taux zéro

Avec l’Eco prêt, vous avez la possibilité de financer les travaux relatifs à l’économie d’énergie ainsi que les frais que ces travaux peuvent induire. Tous ces travaux visent en effet à rendre le logement plus efficient énergétiquement, plus confortable avec une plus faible empreinte carbone. Au moins l’une des conditions ci-après sont requises pour bénéficier de l’Eco prêt zéro taux individuel. Il s’agit de :

A lire en complément : Comment acheter un bien immobilier en concubinage?

  • La mise en œuvre d’une ou de plusieurs actions de rénovation énergétique ;
  • L’atteinte d’une performance énergétique globale très réduite grâce à une limitation de la consommation d’énergie propre au chauffage, au refroidissement, à l’eau chaude sanitaire, à l’éclairage et aux auxiliaires ;
  • La réhabilitation d’un système d’assainissement non collectif à l’aide d’un dispositif consommant très peu ou pas du tout d’énergie ;
  • La réalisation des travaux donnant droit aux aides du programme Habiter Mieux de l’Anah.

Depuis le 1er Juillet 2016, vous avez la possibilité, en tant que propriétaires ou bailleurs, de faire la demande d’un second Eco-prêt afin de réaliser de nouveaux travaux entrant dans le cadre de la rénovation de vote logement. Les conditions requises pour être éligibles sont les mêmes que ceux de l’Eco-prêt à taux zéro initial.

Qui est éligible à l’Eco-prêt à taux zéro ?

A lire également : C'est quoi un appartement meublé ?

L’Eco-prêt à taux zéro est notamment destiné à tout propriétaires, bailleurs ou occupants, ne disposant pas de condition de ressources. En France, tous les logements sont éligibles à l’Eco-prêt, qu’ils soient métropole ou en outre-mer. Il en est de même pour les logements en copropriété. Toutefois, les travaux faisant l’objet de l’Eco-prêt doivent avoir été achevé depuis 2 ans au moins. Il faut noter qu’un logement situé à l’étranger ne peut pas faire l’objet d’un tel prêt.

Quels sont les travaux financés par l’Eco-prêt ?

L’Eco-prêt permet le financement de plusieurs travaux. Il s’agit notamment :

  • De la fourniture et de la pose des nouveaux ouvrages avec pour exigence que le matériau ou l’équipement réponde aux conditions techniques d’éligibilité ;
  • Des travaux nécessaires ne pouvant être dissociés tels que l’installation d’un système de ventilation, la reprise d’électricité, … ;
  • Des frais liés à la maitrise d’œuvre (bureau d’étude thermique, architecte) ;
  • Des éventuels frais d’assurance maitre d’ouvrage.